Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Esprit de Pentecôte et Evangélisation
Article mis en ligne le 3 juin 2015
dernière modification le 27 septembre 2015
logo imprimer

Pour écouter

cliquer sur l’icône

Chers frères,

Le retour du temps liturgique dit “ordinaire” juste après la Pentecôte nous indique que nous avons maintenant à déployer tout au long de l’année les dons spirituels que l’Esprit Saint n’a pas manqué de nous donner en abondance.
Nous appartenons à une cellule paroissiale d’évangélisation. Il s’agit pour nous d’évangéliser, c’est à dire d’aider les frères que Dieu nous donne de croiser sur notre route à rencontrer le Christ, à devenir ses disciples au sein de sa famille qu’est l’Église. Les paroles seules sont bien incapables d’y arriver. C’est d’abord un don de Dieu. Mais s’il s’agit bien d’abord d’un don gratuit de Dieu, il est bon que nous collaborions par le témoignage concordant de nos paroles et de nos actes. Nous avons tous à témoigner du Christ par notre engagement concret au service de nos frères et du Royaume de Dieu. L’appartenance à une cellule est important, mais ne suffit pas. Chacun nous avons à découvrir ou à préciser ce que le Seigneur attend de nous au service de la croissance de son Royaume. Au bout d’un an de présence au sein d’une cellule, on invite les membres à se préciser à eux-mêmes le champ concret où le Seigneur les attend. Cela est extrêmement variable d’une personne à l’autre. Pour l’un, il s’agira d’être d’abord plus présent à son conjoint ou à sa famille. Pour un autre, il s’agira de s’impliquer davantage dans l’évangélisation de son milieu professionnel, dans le domaine temporel : culturel, associatif, syndical, politique, toutes choses qui sont de la première responsabilité des fidèles laïcs. Pour d‘autres encore, le Seigneur les appelle à une coopération plus directe à l’apostolat paroissial en se proposant ou en répondant à l’appel du curé.

Ce qui est important, ce n’est pas de vivre tel ou tel engagement, mais c’est de correspondre à la volonté de Dieu, à notre vocation, au projet divin sur nous, qui est en fait la seule voie de notre réalisation véritable. Les besoins du monde et de l’Église sont immenses, mais les dons de Dieu et les circonstances sont uniques pour chacun de nous. Dans l’évangile, on entend le Seigneur Jésus se plaindre que les fils de la lumière sont moins entreprenants et ingénieux que les fils des ténèbres. Que cette plainte ne nous concerne pas ! J’invite donc chacun de vous à se poser ou à se reposer la question d’un engagement concret et précis au service du Royaume. Si cela est du ressort de chacun avec le Seigneur, sous l’éclairage éventuel d’un accompagnateur spirituel, il est bon de partager entre vous vos choix, les résultats de votre réflexion. Vous n’avez en aucun cas à vous justifier ou à rendre des comptes, mais à faire profiter vos frères et sœurs de cellule de votre engagement, comme signe de la ferveur qui vous remplit pour le Royaume. Chacun se réjouira des engagements très variés, dont la diversité est à l‘image des dons de l’Esprit Saint qui sont accordés pour le bien du Corps tout entier de l’Église. Ainsi, vous vous enrichirez mutuellement et vous vous édifierez à contempler l’œuvre multiforme du Seigneur au milieu de vos cellules.
Ceux qui ont eu la chance comme moi d’aller à la paroisse Saint Eustorge à Milan ont été stupéfaits de voir ce que pouvait être une paroisse renouvelée par les cellules. J’ai le sentiment que nous n’en sommes encore qu’au début pour le pôle de Brie-­Sénart. Il y aura, s’il plait à Dieu, deux nouvelles cellules à la rentrée de septembre sur le pôle. Mais bien plus que la croissance numérique des cellules, c’est le rayonnement discret et efficace des membres des cellules, chacun à la place que Dieu lui a assignée, qui est le plus beau fruit.
Nous croyons à la communion des saints : un membre de cellule que son devoir d’état cantonne à bien s’occuper de ses enfants ou de ses petits-enfants, contribue ­ par son amour offert silencieusement au Seigneur ­ autant que celui qui a l’opportunité de prendre en charge une grosse responsabilité dans le monde civil ou au sein de l’Église. L’important, c’est de ne laisser perdre aucun des dons du Saint-Esprit. Écoutons ce que Dieu nous susurre, nous inspire au fond de notre cœur face aux besoins réels et profonds de ceux qui nous entourent. Sachons lire les signes des temps, et écoutons les grand désirs que Dieu fait lever en nous.

Dieu se cherche des collaborateurs intelligents et responsables. Amen



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.32