Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Faut-il chanter le psaume ?
Article mis en ligne le 3 janvier 2015
dernière modification le 19 février 2016
logo imprimer

Faut-il chanter le psaume ?

Vatican II fait du chant des psaumes un élément favorisant la participation active des fidèles. Ce « trésor de prière de l’Ancien Testament » est reconnu comme l’un des modes de présence du Christ à son Eglise dans la liturgie. Les psaumes sont prière chrétienne parce qu’ils ont été prière du Christ lui-même.

A sa suite, l’Eglise a conservé la prière chantée, élément essentiel de la liturgie juive. Le mot même de « psaume » signifie « cantique à chanter au son d’un instrument ». Saint Paul a encouragé les premiers chrétiens à chanter le Seigneur par « des psaumes, des hymnes et de libres louanges » (Ep 5, 19) ; il les appelait à l’action de grâce : « Par des psaumes, des hymnes et de libres louanges, chantez à Dieu, dans vos cœurs, votre reconnaissance ». (Col 3, 16). C’est tout le sens, à la messe, du psaume responsorial : autrefois appelé « graduel », ce psaume répond à la première lecture. Il fait partie intégrante de la liturgie de la Parole, il favorise la méditation de la parole de Dieu. Il importe qu’il soit chanté, par le psalmiste ou par l’assemblée, participant au moins par un refrain. Si, exceptionnellement, le psaume est récité, ce doit être « de la manière la plus apte à favoriser la méditation de la parole de Dieu.

Chanter, disait saint Augustin, « est le fait de celui qui aime ».


Dans la même rubrique



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.9