Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

"A l’image de Marie, Accueillons la Parole !"
Article mis en ligne le 25 décembre 2014
logo imprimer

Noël, c’est bien plus que l’anniversaire du Christ ; c’est la nouvelle venue de Jésus dans mon âme. Au terme de ce temps de l’Avent, nous pouvons ressembler au roi David : Seigneur, tout est prêt, la crèche est en place, j’ai essayé de faire des efforts d’Avent pour mieux prier et mieux aimer mes frères, et j’ai envie de te faire un cadeau pour Noël : qu’est-ce qui te ferait plaisir ?

Nous pensons que notre façon de vivre Noël est au bout de nos efforts humains. Or Dieu n’a pas besoin en soi des efforts des hommes, même s’ils sont bons pour nous aider à progresser dans son amour. Maintenant, c’est Dieu lui-même qui prend les affaires en main, c’est Dieu qui veut réaliser son projet divin en nous, à travers nous. Tâchons de ne pas passer à côté, de ne pas rater le cadeau fabuleux qui nous est offert. Demandons l’aide de la Vierge Marie qui a su, elle, accueillir et correspondre parfaitement à la volonté de Dieu.

« L’ange entra chez elle et dit : ‘Je te salue, comblée de grâce ! ». Je te salue, Ô mon âme, comblée de grâce par le Baptême !
« A cette parole, elle fut toute bouleversée ». Marie est bouleversée, comme chacun de nous peut l’être par l’irruption de Dieu dans l’ordinaire de notre vie. « Elle se demandait ce que signifiait cette salutation. » De toute son âme, elle cherche à comprendre, elle s’ouvre au projet de Dieu qui dépasse toutes ses attentes humaines. Or le projet de Dieu dépasse toutes ses attentes humaines, tous ses désirs les plus fous. Voilà que c’est elle qui est choisie pour être cette mère du Sauveur. Il faut une humilité infinie pour accepter une telle mission. Par orgueil, chacun de nous aurait refusé un tel message..., et pourtant quelque part, c’est bien le même message qui nous est délivré à chacun personnellement ce dimanche : Dieu, cette année, veut effectuer une nouvelle venue dans mon âme, d’une façon nouvelle, inattendue, pour sauver mes frères à travers ma collaboration.
« Voici la servante du Seigneur. Qu’il me soit fait selon sa parole ».
Le Père n’a pas fait de Marie la mère de son Fils sans l’avoir au préalable consultée, la laissant libre d’accepter. Dieu ne met jamais l’homme devant le fait accompli. Il respecte notre responsabilité.

La Vierge n’a pas connu le péché originel. Mais elle a connu cependant l’épreuve de l’acceptation ou du refus du plan de Dieu sur elle. Pendant un instant, la destinée du monde fut entre les mains de Marie comme elle avait été entre les mains d’Adam et d’Eve. Et là où la foi et la confiance avaient manqué à nos premiers parents, elles ont abondé dans le cœur de Marie.

Tout cela est bien réel, mais n’est pas achevé. Car nous pouvons, à chaque instant, mais plus spécialement à Noël, accueillir nous aussi la Parole de Dieu. Nous avons nos annonciations personnelles. Nous pouvons, par une simple parole, par un simple oui, faire naître en nous cet enfant que nous allons fêter. Ce « oui » qui nous donne la grâce, c’est notre foi.
Notre Noël sera exactement à la mesure de notre foi. Voici que l’Esprit Saint, l’Esprit de Noël va venir sur nous. Accepterons-nous que Dieu soit un Père pour nous, et nous des fils pour lui ? Dieu pourra-t-il entrer vraiment en nous pour y refaire sa demeure ? La question nous est posée. Et il nous reste quelques heures pour y répondre.
Père Pierre-Alphonse FRAMENT, curé in solidum




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14