Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Eglise Saint Quintien de Lieusaint
Article mis en ligne le 1er février 2010
dernière modification le 25 février 2017
logo imprimer

Visiter l’église

LIEUSAINT ? alias Lieursaint, Loursain , Locus Sanctus ; autrefois paroisse du doyenné du Vieux-Corbeil. Le plus ancien monument en
faveur de ce lieu, ce sont deux pièces de monnoie du temps de la 1ière race de nos rois battues toutes deux Loco Sancto. Adrien de V alois en a conclu que ce village , vulgairement appelé Lieursaint et Loursaîn, a été primitivement une terre royale ou du fisc, en quoi il a été suivi par Dom Michel Germain 5 mais depuis le siècle de ces monnoies qui est le VIII ème depuis la naissance de Jésus-Christ au plus tard , il ne se trouve plus rien sur Lieusaiut que dans le XIIe ; ce qui fait un vide de quatre cents ans.

Le Saint qui a demeuré et qui est mort sur le territoire en question est un Saint - Quintien, prêtre, dont Usuard a conservé, dans son martyrologe, le nom et le jour du décès qui est le 14 juin 669. C’étoit le véritable patron de l’église de la paroisse.

La situation de ce village est dans une plaine assez vaste qui se trouve au sortir de Corbeil, lorsqu’on gagne les hauteurs, et à une légère distance de la forêt de Sénart, dans laquelle cette paroisse étoit comprise autrefois. Le grand chemin de Paris à Melun passe à travers le village.

Le dénombrement en 1709 y comptait 40 feux ; en 1745, le livre de M. Doisy y mettait 54 ; le Dictionnaire universel en 1726 marquait 245 habitans 5 dans tous ces dénombrements était compris Villepcêcle, qui fait partie de la paroisse ( aujourd’hui 559 habitants).

L’église de Lieusaint, sur le portail de laquelle se lit cette inscription : Locus Sanctus y conserve des restes d’autres édifices du XIIe siècle ; c’est le bas de la tour placée sur le chœur. Ces supports qui se voient dans l’église paraissent avoir cette antiquité. Les premières colonnades qui en sont voisines ne sont que du XIIIe.

Il y a dans le chœur une tombe sur laquelle figure un gentilhomme du même siècle, à en juger par ce qui y reste d’écriture, quoi que difficile à lire. Le bouclier de ce chevalier est sur son corps et le couvre presque en entier, tant il est vaste.

Cette tombe a été remuée, car la tête du chevalier est du côté de l’autel à l’endroit où devraient être les pieds. Ce Chevalier est sans doute l’un des seigneurs de Lieusaint qui seront nommés ci-après. On voit aussi dans le même chœur, deux autres tombes, qui représentent deux curés revêtus avec des plages à leurs aubes : l’un décéd&eac ute ; en 1344, tient un calice dans les mains ; l’autre mort eu 1507, a seulement les mains jointes

Leurs noms sont effacés de vétusté. Une dernière épitaphe gothique qui se lit sur une tombe du même chœur, et qui a environ deux cent soixante-dix ans, ne mérite attention que parce que le nom du village y est écrit : Lieu Saint. Cette église est fort propre et toute de symétrie, le chœur et le sanctuaire sont boisés.

L’anniversaire de la dédicace de l’église s’y célébrait le 22 juin , qui est le lendemain de la fête du saint patron. Cette église fut donnée à l’abbaye d’Yerres par Etienne de Senlis, évêque de Paris, vers l’an 1138 et la donation fut confirmée par une bulle d’EugèneIII, de l’an 1147. Aussi la présentation à la cure était-elle toujours restée à l’abbaye de ce lieu, ainsi qu’en faisait foi le pouillé imprimé en 1648. Les religieuses de ce couvent furent ce qu’on appelait gros décimateurs du lieu.

Un des curés de Lieusaint devenu illustre est André du Saussay, mort évêque de Toul. Il posséda cette cure en 1627 et la permuta pour un canonicat de Saint-Marcel.

Il y a eu autrefois une Léproserie : Lieusaint. On en a trouvé des provisions du 5 janvier 1496.

Les titres fournissent des seigneurs de Lieusaint dès le XIIe siècle. Vers l’an 1180, Galeran de Lieusaint, chevalier, et Havis sa femme, vendirent à Maurice de Sully, pour la somme de vingt-cinq livres toute la censive qu’ils avaient dans le bourg de Saint-Cloud.

Adam de Lieusaint est nommé tantôt comme témoin et tantôt comme plège dans le grand pastoral de Paris, à l’an 1225 et ailleurs. On lit que Milon de Lieusaint, chevalier Guillaume, prêtre de Lieusaint et Gérard de Bourgneuf donnèrent, au XIIIe siècle, une dixme dans Lieusaint à l’abbaye d’Yerres.

En 1278, vivait Robert ou Thibaud de Lieusaint, chevalier. On lit aussi de lui que le dimanche après la Toussaint de cette année-là, Etienne Tempier, évêque de Paris, ayant célébré la messe et prêché dans l’église de Lieusaint, lui rendit hommage dans la même église, de soixante arpens tant bois et prés que terres situés entre Lieusaint et Moissi-l’Evêque. On lit ailleurs, parmi les chevaliers de la châtellenie de Corbeil qui tenoient leur fief d’autres seigneurs que du roi, et qui avoient soixante livrées de terre , vers l’an 1520 , Adam de Loco Sancto.

Cent ans après, la terre de Lieusaint était possédée par les sieurs de Neauville. Ce qui nous l’apprend est que Hervé de Neauville, conseiller du roi et sa femme Marguerite Alory, dame Duval Cocatrix, ayant fondé trois chartreux à Paris, moyennant une rente de cent cinquante livree par leur testament de 1420 et 1423, Guillaume et Martin de Neauville, ses frères et héritiers, délivrèrent aux chartreux pour cette somme annuelle, la terre de Lieusaint avec 550 arpens de bois dans la forêt de Sénart.

C’est ainsi que la terre de Lieusaint est tombée aux mains de la communauté, de sorte que depuis près de quatre cents ans, il n’a plus été fait mention de seigneurs. Les chartreux les représentèrent et eurent dans leur maison une chapelle domestique. Néanmoins, on a trouvé dans le registre de la châtellenie de Corbeil, en 1397, qu’une portion du fief de Lieusaint, de valeur de 120 livres de rente, était alors possédée par la veuve de François Aligre.




Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14