Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

« Changer de logique !... »
Article mis en ligne le 20 septembre 2014
dernière modification le 27 septembre 2014
logo imprimer

Dans la liturgie de ce dimanche, le Seigneur nous étonne avec cette parabole des ouvriers de la dernière heure. Voici un traité de droit social pour le moins original ! Non seulement l’histoire est humainement injuste, mais elle pointe le doigt sur son caractère injuste : « Je vous donnerai ce qui est juste », dit le maître aux derniers arrivés, et il leur donne autant qu’aux premiers, qui eux, du coup, se sentent floués.

A moins donc que Jésus ait viré à l’injustice - hypothèse que je me permets d’écarter d’emblée - la seule solution, c’est qu’il ne s’agit justement pas d’un traité de droit social. En effet, les premiers mots sont essentiels : « le Royaume des cieux est comparable… ». Puisque ses pensées ne sont pas nos pensées, il faut changer de logique pour entrer dans la logique du Royaume. C’est vital, car les derniers y seront premiers, et les premiers y seront derniers.

Vivre le Royaume, c’est d’abord vivre pour le Royaume. Répondre avec joie à l’embauche du Maître. Certes, Il a vraiment besoin de moi. Mais il me fait miséricorde en m’appelant, car c’est moi qui fondamentalement ai besoin de lui, besoin pour m’accomplir de travailler à cette vigne. « Nous te rendons grâce car tu nous as choisis pour servir en ta présence » dit la prière Eucharistique.

Vivre le Royaume, c’est se réjouir de la grâce faite à d’autres d’y être aussi appelés, surtout s’ils ont galéré dans les ‘œuvres mortes’ dont parle l’épître aux hébreux . Entrer dans l’allégresse que la Vigne se remplisse de serviteurs, plutôt que de craindre étroitement une vraie fausse concurrence dangereuse.

Vivre le Royaume, c’est, comme l’Apôtre, faire passer la mission avant notre propre sort : le Salaire promis sera donné, puisqu’il est mystérieusement déjà là comme l’Apôtre en témoigne, au présent : « pour moi, vivre, c’est le Christ »

Vivre le Royaume, c’est choisir comme unique salaire la Bonté du Maître, qui, lui, peut donner autant au dernier qu’au premier. Car là est bien le salaire : la mission m’identifie à celui qui m’a missionné (« qui vous accueille m’accueille ») elle me fait participer à sa vie qui ne se quantifie pas ; pour me conduire, grâce après grâce - heure de service après heure de service - à l’accomplissement de ce Royaume, où Dieu sera tout en tous.

En cette rentrée, nous ne sommes pas encore à la dernière heure, et les diverses missions qui nous attendent (je pense aux acteurs paroissiaux, et, parmi eux, aux serviteurs du parcours Alpha) pourraient nous inquiéter. Mais réjouissons nous, puisque le Salaire nous sera - et nous est – donné ! Bonne Mission !

Père Frédéric Desquilbet




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14