Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

François en Jordanie, Palestine et Israël
Article mis en ligne le 8 juin 2014
logo imprimer

Durant l’audience générale tenue place Saint-Pierre, le Pape François est revenu sur le voyage qu’il vient d’accomplir en Jordanie, Palestine et Israël

« Ce pèlerinage en Terre Sainte, a dit le Pape François, fut un cadeau dont je rends grâce à Dieu. Il m’a conduit sur cette terre bénie où a vécu Jésus et où se sont manifestés les événements fondateurs de l’hébraïsme, du christianisme et de l’islam... Il s’agissait d’abord de commémorer la rencontre historique entre Paul VI et Athënagoras, il y a cinquante ans à Jérusalem. Pour la première fois également, un successeur de Pierre se rendait en Terre Sainte. Réalisé durant les assises conciliaires, ce fut le premier des voyages hors d’Italie des Papes modernes. Le geste prophétique du Pape Paul et du Patriarche œcuménique fut le premier pas du difficile processus d’unité des chrétiens, qui a depuis fait de grands pas. Ma rencontre avec le Patriarche Barthélémy a été le point culminant de ma visite. Nous avons prié ensemble au Saint-Sépulcre, entourés du Patriarche gréco-orthodoxe de Jérusalem, du Patriarche arméno-apostolique, d’autres évêques et de représentants d’autres confessions... Là où a résonné l’annonce de la Résurrection, nous avons tous ressenti l’amertume de la division des disciples du Christ. Quelle douleur que cette division !... Malgré cela, Jésus nous anime. Cette cérémonie a été riche de fraternité, d’estime et d’affection car nous avons ressenti la voix du Bon Pasteur désirant faire un seul troupeau de ses brebis. Nous avons ressenti notre volonté de guérir nos blessures ouvertes pour avancer avec encore plus de ténacité dans la voie de la pleine communion. A la suite de mes prédécesseurs, j’ai moi aussi demandé pardon pour avoir favorisé la division de l’Eglise. J’ai demandé à l’Esprit de nous aider...car nous sommes frères et avons la même volonté de marcher ensemble et de continuer à faire ce que nous pouvons déjà faire de concert, prier et œuvrer pour le peuple de Dieu, rechercher la paix et protéger la création. En frères nous devons aller de l’avant ! »

Les Président israélien et palestinien invités à prier au Vatican
Puis le Pape François a redit que son voyage avait aussi pour but d’encourager la recherche de la paix dans la région, de la paix qui est à la fois don de Dieu et action des hommes : « je l’ai fait en Jordanie, en Palestine et en Israël, en pèlerin, au nom de Dieu et de l’homme, avec une grande compassion pour tous les fils de la Terre Sainte qui depuis trop de temps vivent en guerre et ont droit de connaître la paix. C’est pourquoi j’ai recommandé aux chrétiens d’être dociles à l’Esprit, d’être capables de gestes d’humilité, de fraternité et de réconciliation...de se faire des artisans de la paix ». La paix se construit peu à peu, quotidiennement, artisanalement pourrait-on dire. Certes, comme il n’existe pas d’industrie de la paix, j’ai encouragé les chrétiens à avoir un cœur ouvert. "En Jordanie j’ai remercié les autorités et la population d’accueillir tant de réfugiés en provenance des zones de guerre. Que Dieu bénisse ce pays si accueillant !... J’ai d’ailleurs partout encouragé les responsables à poursuivre leurs efforts à faire baisser les tensions, surtout en Syrie, et à rechercher de nouveau une solution juste au conflit israélo-palestinien. C’est dans ce but que j’ai invité les Présidents israélien et palestinien, qui sont des hommes de paix, à venir au Vatican prier pour la paix avec moi. Ne nous laissez pas seuls et priez avec nous pour que la paix survienne. Priez beaucoup afin que le Seigneur accorde la paix à cette terre bénie. Je compte sur vous tous".

Le voyage a également permis au Pape de confirmer les communautés chrétiennes dans la foi, des populations qui souffrent tant. « J’exprime ma gratitude à l’Eglise pour la présence des chrétiens dans tout l’Orient. Ce sont des frères courageux qui témoignent de l’espérance et de la charité, qui sont le sel et la lumière de cette terre. Avec leurs écoles et leurs hôpitaux, ils œuvrent en faveur de la réconciliation et du pardon, en faveur de la société entière. Ce voyage a été pour moi une grâce reçue de frères et de sœurs qui espèrent contre tout espoir, malgré de nombreuses souffrances comme l’exil que cause la guerre ou bien la discrimination et le mépris que provoque l’appartenance au Christ. Je leur suis proche. Prions pour eux et pour la paix de la région et de la Terre Sainte. Prions pour l’Eglise qui avance sur la voie de l’unité des chrétiens, nécessaire pour que le monde croie dans l’amour de Dieu exprimé par Jésus-Christ venu habiter parmi nous ».

En conclusion, le Pape a invité les fidèles à réciter un Ave Maria pour la paix dans le monde et pour que la Vierge accompagne le cheminement vers l’unité.
Source : VIS du 28 mai 2014


Évènements à venir

0 | 5 | 10

0 | 5 | 10



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47