Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Jésus accueille chaque personne : il regarde
Article mis en ligne le 9 février 2014
dernière modification le 26 septembre 2015
logo imprimer

Redécouvrir le regard de Jésus à travers ses rencontres

Pour écouter

cliquer sur l’icône

Comme je vous l’indiqué la dernière fois, dans le cadre de la démarche synodale initiée par notre évêque, en ouvrant l’Evangile, nous pouvons découvrir ou redécouvrir comment Jésus accueille chaque personne : il regarde
chacun tel qu’il est ; il porte un regard pour rejoindre l’essentiel : « Jésus pose son regard » sur ceux qui deviendront ses disciples, sur la veuve, la Samaritaine, le jeune homme riche…

Par ses paraboles, il annonce le Royaume de Dieu ; celles-ci montrent qu’il est un fin observateur des activités humaines et de la nature.

Après avoir médité, la dernière fois, sur le chapitre 1 de saint Jean, verset 35-39 concernant les premiers disciples, je vous invite, cette semaine, à lire et à méditer, au chapitre 2 de saint Marc, versets 1-12, le passage concernant le paralytique amené à Jésus.

Comme la dernière fois, découvrons ou redécouvrons ensemble, à partir de ce passage de l’Evangile de saint Marc comment Jésus accueil chaque personne, comment il regarde chacun tel qu’il est, comment il porte un regard pour rejoindre l’essentiel. Nous nous poserons une seule question : quelle conclusion en trions-nous, pour nous, membres des cellules d’évangélisation dans notre mission d’évangélisation ?

Le Texte de saint Marc :

Jésus était de retour à Capharnaüm, et la nouvelle se répandit qu’il était à la maison. Tant de monde s’y rassembla qu’il n’y avait plus de place, même devant la porte. Il leur annonçait la Parole. Arrivent des gens qui lui amènent un paralysé, porté par quatre hommes. Comme ils ne peuvent l’approcher à cause de la foule, ils découvrent le toit au-dessus de lui, font une ouverture, et descendent le brancard sur lequel était couché le paralysé. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé : « Mon fils, tes péchés sont pardonnés. »

Or, il y avait dans l’assistance quelques scribes qui raisonnaient en eux-mêmes :« Pourquoi cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui donc peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul ? » Saisissant aussitôt dans son esprit les
raisonnements qu’ils faisaient, Jésus leur dit : « Pourquoi tenir de tels raisonnements ? Qu’est-ce qui est le plus facile ? de dire au paralysé : ’Tes péchés sont pardonnés’, ou bien de dire : ’Lève-toi, prends ton brancard et
marche’ ? Eh bien ! Pour que vous sachiez que le Fils de l’homme a le pouvoir de pardonner les péchés sur la terre, je te l’ordonne, dit-il au paralysé : Lève-toi, prends ton brancard et rentre chez toi. » L’homme se leva, prit aussitôt son brancard, et sortit devant tout le monde. Tous étaient stupéfaits et rendaient gloire à Dieu, en disant : « Nous n’avons jamais rien vu de pareil. »

- Quelqu’un d’entre vous lit, à haute voix, ce passage de l’évangile de saint Marc ;
- Prenez un temps en silence. Méditez et laisser la Parole de Dieu faire écho dans votre cœur pendant quelques
- Echanger sur comment Jésus accueille chaque personne, comment il regarde chacun tel qu’il est, comment il porte un regard pour rejoindre l’essentiel : « Jésus pose son regard » sur ceux qui deviendront ses disciples. Par ses paraboles, il annonce le Royaume de Dieu. ;
- Quelles conclusions et enseignements en tirez-vous pour l’évangélisation ?

Nous utiliserons cette grille de lecture pour chaque texte

Dans la mesure du possible, pouvez-vous faire un résumé de vos échanges et les faire parvenir au presbytère ?


Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47