Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Rencontre des jeunes avec Sainte Thérèse de Lisieux
Article mis en ligne le 23 octobre 2013
logo imprimer

Rencontre des jeunes avec Sainte Thérèse de Lisieux

45 enfants et jeunes entre 5 et 18 ans de notre Pôle missionnaire se sont retrouvés, au sein d’un groupe de 356 pèlerins. Après un lever matinal compensé par un démarrage en douceur (sommeil respecté jusqu’au lever du soleil) ils ont écouté le récit de la vie de Thérèse dans leur demi sommeil. A l’entrée dans la basilique pour la messe, les plus jeunes sont restés subjugués. Les dimensions, la décoration, l’atmosphère les ont pris… on se sent tout petit ! On trouvait qu’on était très nombreux et on ne remplit pas le premier tiers ! Belle leçon d’humilité. Ils furent très attentifs et présents pendant la messe : Laetitia et Marine, lectrices de la prière universelle, sont posées et très claires ; Alexis va, tout naturellement et délicatement, porter la paix à une jeune handicapée adulte qui se trouve peu loin de lui, Loïc est aux anges : le credo est en latin, langue qu’il découvre et qu’il aime !… Thérèse est à l’œuvre ! Après un pique nique bien mérité, tout le groupe part vers les Buissonnets, maison d’enfance de Thérèse. Le temps n’est plus de la partie ; la bruine réveille et tous partent d’un bon pas, emmenés par Don Emmanuel. Le groupe s’étire ! Valery suit avec Constant (4 mois) heureuse de cette marche au milieu des jeunes et don Pascal, entouré des jeunes de Servon et Chevry, ferme la marche. On ne peut pas marcher et blaguer ! Mais peut-être avaient-ils raison de ne pas se presser car il a fallu attendre 10mn l’ouverture de la maison. Nous sommes accueillis par trois sœurs qui nous font vivre l’atmosphère de la vie de Thérèse dans sa maison. Les plus jeunes sont ressortis en me demandant si Thérèse était toujours vivante car ils avaient l’impression qu’elle était là. Mais ils ont raison, car cette maison est pleine de vie ! Il y a une âme, on n’en ressort pas indemne, me confie une maman. On est touché au plus profond.

Retour vers la basilique en passant par le Carmel. Nouvelle surprise, nouveaux étonnements ! Don Emmanuel aide les enfants à décrypter l’arbre généalogique familial affiché sur les murs du musée, puis à comprendre le sens des ex voto qui tapissent les murs. Après un temps de découverte, nous allons au pied du tombeau de Thérèse, dans la chapelle, pour prier. « Elle est vraie ? C’est elle ou c’est un mannequin ? » Don Pascal explique le miracle de conservation du corps de certains saints et particulièrement celui de Thérèse. Temps de prière communautaire, puis silencieuse, les enfants restent très observateurs, attirés par le regard de Thérèse. C’est avec difficulté qu’ils s’arrachent de cette présence… pour partir vers la basilique. Temps de détente, goûter. La pluie s’invitant à nouveau, nous faisons des petits groupes pour faire le point de nos découvertes sur Thérèse à partir d’un petit jeu dont on trouvait toutes les solutions dans la basilique ou notre livret ! « Claude, alors, avec tes mots codés ! Tu nous poses des colles ! » Non, rassurez vous, les plus jeunes trouvent la clé puis après cela va vite ! Quel meilleur moyen de graver dans leur cœur les belles phrases de la Petite Thérèse comme « ma vocation, c’est l’amour ». La journée s’est terminée par une dernière prière avec tous les pèlerins aux pieds de Thérèse après avoir reçu un chapelet souvenir entouré d’une petite carte avec ses photos. Belle journée, plein d’étoiles dans les yeux et un cœur marqué à vie pour la plupart d’entre eux ! Claude Frouart




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.9