Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Questions d’enfants 2013
Article mis en ligne le 2 mai 2013
dernière modification le 24 mai 2013
logo imprimer

C’est quoi la TRINITE ?

Comment répondre ?
La première introduction au mystère de la Sainte Trinité, c’est le signe de croix. C’est l’élément fondamental, le tout premier, que l’on peut introduire très tôt. Et ce n’est pas un enseignement difficile à donner ! Cela commence très simplement :

  • - Le geste  : la maman prend la main du bébé, et la guide pour tracer sur lui, avec sa petite main, un beau signe de Croix. Le geste, c’est la participation du corps à la vie de l’esprit, et il a particulièrement d’importance dans l’éducation des toutes premières années. "L’enfant comprend en bougeant" (Montessori). Pour que ce geste soit un véritable enseignement spirituel, il nous faut avoir nous-mêmes bien conscience de toute sa signification : ce geste est une prière qui nous introduit dans l’intimité divine. Il importe donc qu’il soit toujours fait avec grand soin et grand respect.
  • - Les paroles : avant même de savoir parler, le tout-petit les apprendra spontanément si sa maman, l’associant à sa propre prière, prend soin de les prononcer lentement, avec un grand respect entouré de silence. Dès qu’il saura parler, il pourra alors répéter après papa et maman : Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen. Mais ce qui importe toujours, c’est de préserver le CARACTERE SACRE de ce signe de croix : ne jamais tolérer un signe de croix "bâclé". Notre attitude, la nôtre d’abord, mais aussi notre exigence pour celle de l’enfant, doit être telle que l’enfant sente que, devant Dieu, on se tient toujours bien : droit, sans bouger. Apprendre à faire le signe de croix, c’est déjà introduire le tout-petit dans le mystère trinitaire

On n’abordera le mystère de la Sainte Trinité - un seul Dieu en trois Personnes (et ceci, quel que soit l’âge de l’enfant) qu’après s’être assuré que l’enfant ait le sens de ce qu’est un MYSTERE (un “secret de Dieu”) et qu’il l’accepte intérieurement comme un “dépassement” de lui-même, un acte de foi et de confiance en Dieu.

Comment mettre un si grand mystère à la portée des petits ?
Chaque fois que nous prions, nous commençons et nous finissons la prière par un signe de Croix. Cette formule, nous la retrouvons à chacune de nos prières.
Que veut-elle dire ?
"JE CROIS QUE DIEU EST PERE, FILS ET SAINT-ESPRIT". Un seul Dieu, Trois Personnes : c’est un mystère, le mystère de la Sainte Trinité. Ne cherchons surtout pas à "expliquer" ce qui est mystère ; il suffit de l’AFFIRMER AVEC FOI.

Une expérience concrète les aidera à comprendre l’affirmation "UN seul Dieu en TROIS Personnes" :
Prenez trois enfants, et donnez à chacun une bougie. On allume les bougies : il y a 3 flammes. Maintenant invitez les enfants à se rapprocher les uns des autres, à tendre le bras qui tient la bougie, de façon à réunir les trois flammes : il n’y a plus qu’UNE flamme.
Trois bougies, une seule flamme : "TROIS Personnes, UN seul Dieu".
Qui sont ces Trois Personnes ? - Le Père, le Fils, le Saint-Esprit.
Dieu le Père, c’est Dieu qui m’a créé, qui a créé le monde.
Dieu le Fils, c’est Dieu qui m’a sauvé, en mourant sur la croix,
Dieu le Saint-Esprit, c’est Dieu qui m’aide à ressembler à Jésus en me donnant des bonnes idées dans ma tête, et de la force pour faire le bien.

« A quoi ça sert de se confesser ? » Jean, 9 ans.


La confession,
c’est une rencontre entre un prêtre et toi. Autrefois, cela se passait dans le confessionnal, cette sorte de grosse armoire en bois que tu as peut-être remarquée au fond des églises.

Aujourd’hui, les prêtres proposent souvent de s’asseoir dans un coin au calme. C’est moins impressionnant. La confession est un moment où tu t’adresses à Dieu pour lui demander pardon. Comme tout le monde, il y a des choses que tu as faites et que tu regrettes.

L’Eglise parle alors de péchés. Il y a aussi des choses que tu voudrais améliorer dans ta vie, mais tu n’y arrives pas. En allant te confesser, tu confies les petits secrets à Dieu : tes bêtises, tes regrets, tes souhaits. Quoi que tu dises, tu ne seras pas jugé. Le prêtre n’est pas là pour te faire la morale ! Il est celui qui représente Jésus dans l’Eglise. Et celui qui te transmet le pardon de Dieu.

Alors se confesser demande un effort. Mais le prêtre est là pour t’aider à exprimer ce que tu as dans le cœur. Et après, tu verras, on se sent tout léger - Prions en Eglise Junior.


Dans la même rubrique

Évènements à venir

0 | 5

0 | 5



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14