Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Epiphanie
Article mis en ligne le 6 janvier 2013
dernière modification le 12 janvier 2013
logo imprimer

Rois ou mages ?

Alors que saint Matthieu, seul évangéliste à rapporter l’épisode, évoque la visite des « mages » à Jésus, la tradition les a transformés en « Rois mages ». Dès le VIe siècle, elle les a réduits au nombre de trois, correspondants aux trois dons offerts à l’Enfant : l’or qui le reconnait Roi, l’encens qui le confesse Dieu, et la myrrhe annonçant déjà sa mort, selon l’interprétation de saint Pierre Chrysologue (Ve siècle). Ce passage des mages est suggéré par l’Ecriture : leur venue réalise l’hommage des nations au Dieu d’Israël annoncé par Isaïe (Is 60, 1-6) et chanté par le psalmiste (Ps 71 -72). Elle annonce l’accomplissement du mystère du Christ dont parle saint Paul (Ep 3, 2… 6).

Devenue très populaire, la galette des Rois est, elle, d’origine romaine : au cours des Saturnales, fêtes consacrées à Saturne, on tirait au sort la royauté avec un gâteau à fève. La galette du 6 janvier a ensuite symbolisé le retour du Soleil, avec la naissance de Jésus Lumière. La tradition a aussi voulu que l’on en garde une part : la « part du Bon Dieu » ou « part de la Vierge » ou « part du pauvre », pour le premier pauvre qui se présenterait… Un beau geste de partage, à réinventer aujourd’hui.

Dans la même rubrique

Évènements à venir



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.32