Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Le baptême du Christ au Jourdain
Article mis en ligne le 12 janvier 2014
dernière modification le 12 janvier 2013
logo imprimer

Le baptême du Christ au Jourdain

Ce dimanche, nous célébrons le baptême du Seigneur. Au bord du Jourdain, Jésus vient à Jean pour se faire baptiser par lui. Prenons toute la mesure de cet événement, dans ce qu’il dit de la mission du Fils et de notre destinée. Dans le Christ, notre frère, nous sommes invités à recevoir tout l’amour que Dieu nous a réservé : « Celui-ci est mon Fils bien aimé. » Entrons dans l’action de grâces en prenant le temps de découvrir le sermon de saint Maxime de Turin (†début Ve siècle) :

L’Evangile nous raconte que le Seigneur est venu au Jourdain pour s’y faire baptiser, et qu’il a voulu être consacré par les signes du ciel sur ce fleuve. Le Seigneur et maître du baptême a voulu accomplir le premier ce qu’il commandait à tous, pour enseigner en bon Maître, non pas tant par la parole que les actes, et pour nous affermir dans la foi par le sens de son geste.

Ce n’est pas sans raison que cette fête du baptême du Seigneur suit de près celle de sa naissance, alors que des années ont séparé les deux événements, car on peut dire que c’est encore la naissance que nous fêtons. Là, il naît selon la nature humaine et Marie, sa mère le réchauffe sur son sein, ici il est enfanté parmi les signes du ciel et Dieu son Père, l’enveloppe de sa voix en disant : « Celui est mon fils en qui j’ai mis ma complaisance, écoutez-le » (Mat 3,17)

Aujourd’hui donc, le Seigneur est venu recevoir le baptême. Il a voulu laver son corps dans l’eau du Jourdain. Quelqu’un dira peut-être : « Lui qui était le Saint », pourquoi voulut-il être baptisé ? Ecoute donc : le Christ est baptisé non pour être sanctifié par les eaux, mais pour sanctifier lui-même les eaux et purifier les eaux qu’il touche. Il s’agit donc bien plus de la consécration de l’eau que de celle du Christ. Car, dès le moment où le Seigneur est lavé, toutes les eaux deviennent pures en vue de notre baptême ; la source est purifiée pour que la grâce soit procurée aux peuples. Le Christ marche le premier au baptême, pour que les peuples chrétiens se mettent à sa suite sans hésiter. Et ici, j’entrevois un mystère. La colonne de feu ne prit-elle pas les devants à travers la mer Rouge, pour encourager à sa suite la marche des fils d’Israël ? Elle a traversé les eaux la première pour frayer le chemin à ceux qui la suivraient.

Tout cela a été accompli par le Christ notre Seigneur qui maintenant précède au baptême les peuples chrétiens. C’est lui qui donne la lumière au cœur des croyants et qui affermit dans ce bain les pas de la foi.


Dans la même rubrique

Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14