Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Pelèrinage à l’Ile Bouchard
Article mis en ligne le 29 octobre 2012
logo imprimer

Pèlerinage à Notre Dame de la Prière de l’Ile Bouchard

Dans le cadre de l’Année de la Foi, notre Pôle missionnaire s’est mis en route, le dimanche 21 octobre, pour le sanctuaire de l’Île Bouchard où la Vierge est apparue à quatre fillettes le 8 décembre 1947… Malgré un départ fixé à 5h15 du matin, les six cars de 55 places sont partis à l’heure prévue, avec tous les pèlerins à leur bord, heureux à l’idée de vivre cette magnifique journée qui s’annonçait sous les meilleurs auspices…Après la lecture du livret du pèlerin, les chants et les prières qui ont accompagné tout le voyage, la « caravane roulante » est arrivée, comme indiqué dans le programme, à 9h30 sur les lieux. Après un petit temps de pause, Don Antoine, prêtre référent de Lieusaint, Moissy et Réau, a animé la procession qui devait conduire les 350 pèlerins vers l’église pour participer à la très belle eucharistie, animée par la Communauté de l’Emmanuel et présidée par le Père Xavier, Curé de l’Île Bouchard. Le déjeuner fut également un grand moment de joie et d’amitié où chacun a pris le temps de la rencontre et du partage, aussi bien au sens figuré qu’au sens propre du terme. Notons que sur le plan culinaire, nos amis portugais ont gagné, haut la main, la palme d’or. C’était un véritable festin de noce !
A 14h15, nous étions dans la grande salle de conférence où un film, d’une durée d’une heure, retraçant les évènements de 1947, a été projeté sur grand écran. Il avait été précédé d’une présentation du Père Xavier qui nous a permis de mieux comprendre le contexte historique de la France de l’époque, éclairant et donnant sens aux évènements. L’intervention du Père a également permis de mieux saisir l’actualité du message de la Vierge pour le monde d’aujourd’hui.
A 16 h, juste après la projection, nous avons eu l’immense joie d’accueillir Jacqueline, l’une des « voyantes ». Sans prononcer la moindre parole, elle nous a simplement montré, avec une simplicité déconcertante, le signe de Croix que la « belle Dame qui était accompagnée de l’ange Gabriel », leur avait enseigné. Elle nous a ensuite invités à le refaire avec elle. Ce fut un des plus grands moments de la journée ; un moment court qui se déroula dans un silence « assourdissant », mais d’une intensité incroyable. Il faut l’avoir vécu pour comprendre, intérieurement, ce qu’ont ressenti, à ce moment là, les pèlerins. La grande leçon que l’on retient en voyant la qualité et la majesté de ce signe de croix, c’est que la véritable prière ne peut se faire que dans le calme et en prenant son temps. Merci, Jacqueline, de nous avoir fait partager l’intimité et l’intensité de votre prière. Merci de nous « réapprendre » à prier dans un monde où la vitesse, le zapping sont tellement de mode. Vous nous avez simplement rappelé qu’il faut toujours savoir prendre du temps sur le temps et vivre, intensément, nos moments de prière personnels avec Dieu. Sortir des choses toutes faites pour un véritable cœur à cœur…
A 16 h 30, ceux qui souhaitaient participer aux vêpres suivies du Salut du Saint Sacrement et de la possibilité de vivre le Sacrement de la Réconciliation, pouvaient rejoindre l’église. Les autres pouvaient, soit faire des achats au magasin, soit faire un petit tour dans ce beau village rempli d’histoire, ou, comme les enfants, participer à un jeu. Le pèlerinage pour les enfants s’est terminé par un moment de silence au pied de Marie et de l’ange. Certains ont déposé une prière personnelle, puis, ensemble, après avoir reçu une petite carte de l’Ile Bouchard, ils ont lu la prière demandée par Marie aux enfants. Ils ont prié pour les familles, les nôtres particulièrement, notre pays, les pécheurs que nous sommes, puis ils ont terminé par un beau « Je vous salue Marie » récité lentement, pas aussi lentement que le signe de croix de Jacqueline, .mais très intériorisé ; enfin, ils ont prié auprès de la statue de Notre Dame de la Prière.
A 18 h 30, l’heure du retour sonnait. Au moment de quitter les parkings, une magnifique surprise nous attendait : Jacqueline était là, venue discrètement saluer les pèlerins d’une main discrète et frêle. Nous reprenions la route pour retrouver nos paroisses respectives, certes un peu fatigués par cette magnifique journée, mais le cœur rempli de joie, de lumière, de paix et de reconnaissance. Une chose est sûre, ce pèlerinage restera longtemps gravé dans le cœur de tous. L’année prochaine, avec la grâce de Dieu, nous espérons nous rendre à Paray le Monial.

Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15

0 | 5 | 10 | 15



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.32