Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Baptêmes à la Pentecôte !
Article mis en ligne le 1er juin 2012
logo imprimer

12 baptêmes lors de la messe de la Pentecôte : Quel beau signe !

Pourquoi des baptêmes d’âge scolaire le Dimanche de Pentecôte ?

Le Père José l’a dit dans son homélie : c’est le jour du Commencement ! pour l’Eglise, pour ceux qui reçoivent l’Esprit Saint et particulièrement le baptême !
Une demande de baptême, alors que l’enfant a entre 7 et 10 ans, est rarement la démarche propre de l’enfant. Il vient répondre à un désir de ses parents qui pour des raisons qui sont à respecter n’ont pu le faire baptiser petit, ou qui souhaitaient que leur enfant ait conscience de son baptême, de l’acte posé. D’ailleurs, si vous étiez présents à la messe, ce dimanche, vous avez pu entendre ces 12 enfants répondre à la question de la renonciation au mal et de la foi ! Ils ont répondu à voix haute et forte !
Le baptême le jour de Pentecôte, à l’issue d’une réflexion sur une année scolaire, montre bien que le baptême n’est pas un aboutissement, une fin pour les enfants mais un départ, un commencement. Et pour cela ils ont bien besoin de l’Esprit Saint car lors de l’accompagnement par Lucienne, ils prennent conscience que le chemin qu’ils vont avoir à suivre, celui du Christ, n’est pas le plus facile.
Renoncer au mal, annoncer la Bonne Nouvelle, s’ouvrir aux autres, parler en termes d’amour, d’entraide et non en termes de compétition, de pouvoir.
Oui, Lucienne peut témoigner de cela. Mission pas facile que celle de l’accompagnement dans la démarche de baptême… on y trouve toutes les embuches : celle de la fidélité, du respect, de l’engagement …
C’est le moment où l’enfant doit s’approprier le désir de ses parents pour le faire sien, jusqu’à ce qu’il puisse dire par lui-même : oui, je le veux, oui je le crois ! Sans cette affirmation personnelle, il ne peut pas être baptisé alors qu’il est en âge de raison, car recevoir un sacrement exige d’être libre. C’est pour cela aussi que, contrairement aux adultes qui reçoivent le baptême, les enfants ne communient pas tout de suite, il leur faut le temps de grandir ! Et c’est dans la démarche de la communion, de la compréhension du sens de l’Eucharistie qu’ils mettront en œuvre leur baptême. Communier quelques mois plus tard, chacun à son rythme est important, particulièrement pour les fratries. On n’a pas tous la même maturité de Foi,… on peut être petit et avoir tout compris avec son cœur et être grand et ne pas arriver à se détacher des apparences « ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout petits » nous dit Jésus en St Luc. C’est aussi comprendre que l’on est en chemin et que sur ce chemin on doit se laisser accompagner par le Christ… c’est aussi cela se préparer à communier.
Ce commencement pour nos douze enfants a permis à d’autres, dans l’assemblée, qui ne connaissaient pas ce langage de l’entendre dans leur cœur… et de le comprendre comme une réponse à une interrogation ! Oui à peine baptisés nos enfants ont œuvré et fait naître de futurs baptisés dans notre communauté ! « Elle n’est pas belle la Vie ! »
Nous vous donnons rendez-vous le 9 juin à 18h30 pour accompagner quatre autres futurs baptisés et l’an prochain pour une nouvelle Pentecôte avec encore au moins douze nouveaux disciples…


Dans la même rubrique

Évènements à venir

0 | 5

0 | 5



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14