Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Quand les signes font sens...
Avec Trésors de la Foi
Article mis en ligne le 28 avril 2012
logo imprimer

Pendant la semaine sainte, il était proposé aux CE2, CM1 et CM2 catéchisés de venir, voir, écouter, vivre, faire l’expérience de la particularité de notre foi chrétienne dans ce temps du Triduum pascal.

_ C’est ainsi que nos CM1, qui n’ont pas eu peur de l’heure tardive de la célébration, ont participé à la célébration du Jeudi Saint. Et il y avait à voir ce soir là ! Et entrant dans l’église, l’un ou l’autre s’interroge… pourquoi cette petite table au pied des marches du chœur avec des galettes de pain sans levain, des coupes et des herbes ? Une nappe représente un passage… celui de la Mer Rouge avec Moïse, elle est prolongée par un linge blanc qui monte jusqu’à l’autel comme pour faire un lien. Au pied de l’autel, une bassine, un linge et un pot et 6 tabourets mis en demi-cercle ! Pourquoi tout cela ? Nos CM1 et les fidèles de cette célébration l’ont compris d’eux-mêmes. Ce que nous vivons à la messe est enraciné dans l’histoire du peuple élu, dans les Écritures. Cette table du premier Testament a fait place au cours de la célébration à l’Alliance Nouvelle et Éternelle en Jésus le Christ, qui se fait serviteur de l’humanité jusqu’à donner sa vie pour qu’elle ait, elle-même, la vie. La célébration s’est terminée par le voilage de la croix, signe de la mort du Christ, et la nappe de l’autel, symbolisant le linceul, a été déposée au pied de la croix.
Il y avait aussi à entendre : les textes fondateurs de l’eucharistie ; et à vivre : le lavement des pieds. Les enfants qui se préparaient à la première communion retenaient leur souffle. Point besoin de parole, tout était dit dans le geste…

Le vendredi, chemin de croix en ville…la croix portée par des volontaires, la prière en procession, le rappel des souffrances du Christ, du monde… pas facile ! Et ce petit garçon cherché par la police…Cela interpelle les enfants, on est pleinement dans la souffrance de l’humanité. Ce chemin de croix, je ne l’aurai pas fait tout seul, dit Emeric, et puis on arrive dans l’église, l’autel est nu, la croix est déposée au pied de l’autel.

Samedi après midi, les CE2 avaient un rassemblement à l’église. « Que c’est beau » ! se sont-ils exclamés ! Là encore il y avait à voir : la bassine… c’est pour les baptêmes ! C’est celle du lavement des pieds ? un lien est fait ! Les fleurs à droite de l’autel…elles forment comme une flamme ! Sur l’autel, une petite boîte… ensemble, on va sentir. C’est le nouveau saint chrême, il embaume toute l’église ! Et sur la croix !... un linge blanc !… c’est parce que Jésus est ressuscité ! nous dit Arnaud.
Voila tout est dit, on sait, en partie, ce qui va se passer ce soir au cours de la Vigile Pascale. Des baptêmes au cœur de la nuit de la résurrection du Christ parce que par le baptême on vit avec le Christ d’une façon nouvelle, on donne du fruit comme le grain de blé reçu quinze jours avant et mis dans la terre pour le regarder pousser ! Alors, lorsqu’ensemble on a partagé le texte d’Evangile où l’on nous dit de Jean, à l’entrée du tombeau, qu’ « il vit et il crut », je vous assure que parmi nos CE2, en ce samedi saint, certains dont Chloé « ont vu et ont cru » ! Avec les larmes aux yeux, une maman est venue en témoigner, elle n’arrivait pas à quitter l’église !

Les CM2, invités à la Vigile Pascale, ont participé à la transmission de la lumière après la bénédiction du feu et du nouveau cierge pascal. Ce soir il y a beaucoup à vivre et bien sûr à voir. L’E(é)glise qui passe des ténèbres à la lumière, les baptêmes… mais aussi et surtout beaucoup à entendre… toute l’histoire biblique depuis la création jusqu’à la résurrection, en passant par l’eau de la Mer Rouge… pour arriver à l’eau du baptême. En partant de l’alliance de Dieu avec l’homme pour arriver à l’alliance de l’homme avec Dieu, dans sa réponse par la foi au moment de son baptême ? puis au renouvellement de foi pour chacun des fidèles présents. Anne, maman d’enfant de CM2, fait le constat d’une cohérence, lors de cette célébration, entre tous les textes découverts au caté. Ce qu’ils ont découvert jusqu’à présent prend sens cette nuit là ! et les cloches qui s’étaient tues le jeudi Saint ont sonné au moment du Gloria pour annoncer la vie qui renaît dans la nuit.

Belle expérience que ces trois jours… il faut maintenant faire ce que l’on appelle une « catéchèse mystagogique », repartir de ce que l’on a vu, entendu, vécu pour l’enraciner, se l’approprier et le mettre dans sa vie ! Mais cela n’aurait pu être possible sans le travail des personnes qui ont prié avant de mettre en place, avec simplicité et beauté, tous ces signes, toutes ces décorations. Merci à elles.
Claude Frouart

Dans la même rubrique

Bilan Juin 2013
le 6 juillet 2013
par combs
Catechèse et temps liturgique
le 31 mai 2013
par combs
Bilan Juin 2012
le 5 juillet 2012

Évènements à venir

0 | 5 | 10 | 15

0 | 5 | 10 | 15



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.32