Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Enseignement : Dieu à la rencontre de l’homme
La Sainte Ecriture
Article mis en ligne le 20 novembre 2011
dernière modification le 26 septembre 2015
logo imprimer

Dieu à la rencontre de l’homme : La Sainte Écriture

Le Christ – Parole unique de l’Écriture Sainte » .
Dans la condescendance de sa bonté, Dieu, pour se révéler aux hommes leur parle en paroles humaines… A travers toutes les paroles de l’Écriture Sainte, Dieu ne dit qu’une seule Parole, son Verbe unique en qui Il se dit tout entier. Dans l’Écriture Sainte, l’Eglise trouve sans cesse sa nourriture et sa force, car en elle, elle n’accueille pas seulement une parole humaine, mais ce qu’elle est réellement : la Parole de Dieu.

- Inspiration et vérité de la Sainte Écriture. Dieu est l’Auteur de l’Écriture Sainte. La vérité divinement révélée, que contiennent et présentent les livres de la Sainte Écriture, y a été consignée sous l’inspiration de l’Esprit Saint. Les livres inspirés enseignent la vérité… Cependant, la foi chrétienne n’est pas une « religion du Livre ». Le christianisme est la religion de la « Parole » de Dieu, « non d’un verbe écrit et muet, mais du Verbe incarné et vivant ». Pour qu’elles ne restent pas lettre morte, il faut que le Christ, Parole éternelle du Dieu vivant, par l’Esprit Saint nous « ouvre à l’intelligence des Écritures ». (Lc 24, 45).

- L’Esprit Saint, interprète de l’Écriture. Dans l’Écriture Sainte, Dieu parle aux hommes à la manière des hommes. Afin de bien interpréter l’Écriture, il faut donc être attentif à ce que les auteurs humains ont vraiment entendu affirmer et à ce que Dieu a bien voulu nous manifester par leurs paroles.
_Il faut tenir compte, pour découvrir l’intention des auteurs sacrés, des conditions de leur temps et de leur culture, des « genres littéraires » en usage à l’époque, des manières de sentir, de parler et de raconter courantes en ce temps-là. Mais comme l’Écriture Sainte est inspirée, il existe un autre principe de l’interprétation juste, non moins important que le précédent, et sans lequel l’Écriture demeurerait lettre morte : « La Sainte Écriture doit être lue et interprétée à la lumière du même Esprit qui la fit rédiger ». Le Concile Vatican II indique trois critères pour une interprétation de l’Écriture conforme à l’Esprit qui l’a inspirée : Porter d’abord une grande attention « au contenu et à l’unité de toute l’Écriture » ; Lire ensuite l’Écriture dans « la Tradition vivante de toute l’Eglise » et, troisièmement, être attentif à la cohésion des vérités de la foi entre elles et dans le projet total de la Révélation.

- Le Canon des Écritures.
C’est la Tradition apostolique qui a fait discerner à l’Eglise quels écrits devaient être comptés dans la liste des Livres Saints. Cette liste intégrale est appelée « Canon » des Écritures. Elle comporte pour l’Ancien Testament 46 écrits et 27 pour le Nouveau. Les livres de l’Ancien Testament sont divinement inspirés et conservent une valeur permanente car l’Ancienne Alliance n’a jamais été révoquée. Quant aux écrits du Nouveau Testament, ils nous livrent la vérité définitive de la Révélation divine. Leur objet central est Jésus Christ, le Fils de Dieu incarné, ses actes, ses enseignements, sa passion et sa glorification ainsi que les débuts de son Eglise sous l’action de l’Esprit Saint.

- La Sainte Écriture dans la vie de l’Eglise.
La force et la puissance que recèle la Parole de Dieu sont si grandes qu’elles constituent, pour l’Eglise, son point d’appui et sa vigueur et, pour les enfants de l’Eglise, la force de leur foi, la nourriture de leur âme, la source pure et permanente de leur vie spirituelle. Il faut que l’accès à la Sainte Écriture soit largement ouvert aux chrétiens.

En bref  :

- Toute l’Écriture divine n’est qu’un seul livre, et ce seul livre c’est le Christ, car toute l’Écriture divine parle du Christ, et toute l’Écriture divine s’accomplit dans le Christ.
- Les Saintes Écritures contiennent la Parole de Dieu et, puisqu’elles sont inspirées, elles sont vraiment cette Parole.
- Dieu est l’auteur de l’Écriture Sainte en inspirant ses auteurs humains ; il agit en eux et par eux. Il donne ainsi l’assurance que leurs écrits enseignent sans erreur la vérité salutaire.
- L’interprétation des Écritures inspirées doit être avant tout attentive à ce que Dieu veut révéler par les auteurs sacrés pour notre salut. Ce qui vient de l’Esprit n’est pleinement entendu que par l’action de l’Esprit.
- L’Eglise reçoit et vénère comme inspirés les 46 livres de l’Ancien Testament et les 27 livres du Nouveau Testament.
- Les quatre Évangiles tiennent une place centrale puisque le Christ Jésus en est le centre.
- L’unité des deux Testaments découle de l’unité du dessein de Dieu et de sa Révélation. L’Ancien Testament prépare le Nouveau, alors que celui-ci accomplit l’Ancien ; les deux s’éclairent mutuellement ; les deux sont vraie Parole de Dieu.
- L’Eglise a toujours vénéré les divines Écritures, comme elle l’a fait pour le Corps même du Seigneur : les deux nourrissent et régissent toute la vie chrétienne. « Ta Parole est la lumière de mes pas, la lampe de ma route ». Ps 119, 105.

Pour approfondir l’enseignement :

- Aviez-vous vraiment conscience que toute l’Écriture divine n’est qu’un seul livre, et ce seul livre c’est le Christ, car toute l’Écriture divine parle du Christ, et toute l’Écriture divine s’accomplit dans la Christ ?
- Recevez-vous et vénérez-vous comme inspirés les 46 livres de l’Ancien Testament et les 27 du Nouveau ?
- Quelle place la Parole de Dieu tient-elle dans votre famille, en cellule ?
- Lisez-vous, chaque jour, un passage de cette Parole ?
- Pourquoi ne pas prendre, à partir d’aujourd’hui, cette bonne habitude ?
- Savions-nous réellement que les divines Écritures, tout comme le Corps même du Seigneur, nourrissent et régissent toute la vie chrétienne. « Ta Parole est la lumière de mes pas, la lampe sur ma route ». La Parole est-elle cette lumière et cette lampe dans le quotidien de votre vie ?
- En tant que membres des cellules comment pourriez-vous témoigner de « ce Dieu qui vient à la rencontre de l’homme par la Sainte Écriture » à partir de cet enseignement ?
- Que diriez-vous d’essentiel ?


Évènements à venir

0 | 5

0 | 5



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47