Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

« Le desert plutôt que Carré Sénart ! »
Article mis en ligne le 4 décembre 2016
dernière modification le 11 décembre 2016
logo imprimer

Le désert plutôt que Carré Sénart

En ce deuxième dimanche de l’Avent, la liturgie fait retentir la voix puissante de Jean-Baptiste, « voix de celui qui crie dans le désert » (Mt 3, 3). Quelle idée étrange d’aller crier dans un désert ! Mon premier réflexe, si j’avais un message à faire passer au plus grand nombre, ce serait d’aller le crier en plein centre du Carré Sénart pendant les heures de pointe plutôt que dans le désert de Judée…
Oui, mais au Carré Sénart, ma voix devrait s’imposer par-dessus beaucoup d’autres. Sans doute serais-je entendu, mais serais-je écouté ? Dans le désert de Judée, la voix de Jean-Baptiste est seule à percer le silence. Elle peut donc être écoutée et reçue en profondeur.
L’Avent est un temps pour réapprendre à écouter l’appel à la conversion proclamé par Jean-Baptiste il y a 2000 ans et que l’Esprit-Saint murmure sans cesse à notre cœur. Il n’y a qu’à écouter… Mais pour cela, il faut choisir le désert plutôt que Carré Sénart, ce temple de Mammon dernier-cri. Un désert beaucoup plus proche que le désert de Judée, celui du silence de notre cœur. Le Seigneur nous a indiqué comment nous y rendre : « Mais toi, quand tu pries, retire-toi dans ta pièce la plus retirée, ferme la porte, et prie ton Père qui est présent dans le secret ; ton Père qui voit dans le secret te le rendra. » (Mt 6, 6).

Don Emmanuel Rousselin, prêtre coopérateur




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.9