Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

"Accueil famille irakienne à Cesson"
Article mis en ligne le 3 avril 2016
dernière modification le 26 février 2017
logo imprimer

L’ACCUEIL D’UNE FAMILLE IRAKIENNE A CESSON

Devant le grand nombre des populations quittant leurs pays en guerre pour essayer d’être accueillis par un pays de la communauté européenne, le Pape François a demandé aux communautés paroissiales de participer, dans la mesure de leurs moyens, à l’organisation de cet accueil.

Dans cet esprit, le Pôle de Brie Sénart a pris attache avec les autorités préfectorales et communales pour proposer l’accueil d’une famille dans une maison paroissiale située à Cesson.

La famille retenue est composée de trois personnes, un couple et leur fils de 28 ans dentiste de profession, de nationalité irakienne et de confession catholique de rite chaldéen. Ces personnes ont subi de multiples changements de résidence en fonction des différentes situations de guerre auxquelles ils se trouvaient confrontés. Originaire de Mossoul, cette famille vient à Bagdad après l’entrée des troupes américaines en Irak. Les conditions de vie deviennent rapidement dangereuses en raison de nombreux attentats : le fils âgé d’environ 15 ans alors en est lui-même témoin dans un bus qu’il avait emprunté où plusieurs victimes sont à déplorer. Devant cette situation les parents décident de s’expatrier en Syrie à Damas pour permettre à leur fils de suivre une scolarité puis des études universitaires dans des conditions satisfaisantes. lls y séjourneront 12 ans et leur fils obtiendra son diplôme de dentiste. Mais il ne pourra pas exercer sur place n’étant pas syrien.
Les parents décident alors de revenir en Irak à Bagdad pour permettre à leur fils d’exercer. Celui-ci va devoir s’associer avec des camarades pour constituer un cabinet médical groupé dans lequel il sera contraint d’exercer dans une semi-clandestinité étant connu comme étant de confession chrétienne. Redoutant d’être victimes d’attentats en raison de leur religion (leur fils a retrouvé sa voiture piégée mais s’en est aperçu à temps) la famille décide de quitter le pays et de s’adresser à l’ambassade de France pour se faire reconnaître le statut de demandeurs d’asile. Ils obtiennent ainsi des visas qui leur permettent de s’embarquer pour Paris, via Istanbul.

A leur arrivée à Paris, la famille est prise en charge par les organismes catholiques spécialisés dans l’accueil des réfugiés qui leur procure un hébergement provisoire jusqu’à leur installation dans la maison de Cesson. Dès que la date de leur arrivée a été connue un groupe d’accompagnement a été constitué, sur la base du volontariat, à l’intérieur du Pôle et sous l’autorité du Père Frédéric, assisté, pour l’animation, par Jean-Paul Chêne .Pour des raisons pratiques de proximité, l’essentiel de ce groupe est constitué de membres du secteur pastoral de Sénart Sud. Plusieurs domaines d’intervention ont été définis : l’accueil, la logistique, les démarches administratives, les questions sanitaires (médecin, kinésithérapeute), l’apprentissage du français (seul le père parle français ayant séjourné en France et en Belgique, la mère et le fils parlent arabe et anglais) .

Très spontanément, ils se félicitent des conditions de leur accueil à Cesson et de la chaleur de l’amitié qu’ils ressentent chez leurs interlocuteurs. La famille est très sensible à la disponibilité du groupe d’accompagnement et à la qualité du logement qui est mis à leur disposition. Leur satisfaction est manifeste. Puisse-t-elle leur apporter le soulagement dont ils ont besoin après toutes les épreuves qu’ils ont endurées.

Christian Berton, équipe communication




puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.9