Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

Les 5 essentiels : Un cercle vertueux !
Article mis en ligne le 19 février 2016
logo imprimer

LES 5 ESSENTIELS : UN CERCLE VERTUEUX

Chers amis, après avoir regardé dans le Nouveau Testament comment les 5 essentiels sont vécus par Jésus et par les disciples, je veux aujourd’hui en comprendre avec vous la logique ; les Essentiels se présentent comme un cercle vertueux, une dynamique de croissance de l’Église. Rappelons : Adoration, Belle église fraternelle, Charité dans le service, Disciples qui se forment vers la maturité, Évangélisation vers ceux du dehors.

Je soutiens que ces 5 Essentiels sont articulés les uns aux autres de façon méthodique. Ils forment ainsi un enchaînement précis qui rend la communauté capable d’engendrer de nouveaux disciples missionnaires à partir de personnes qui au départ ne connaissaient pas la foi en Jésus. Cet enchaînement n’est pas la chronologie de leur mise en place, car il faut les construire ou les rénover de façon simultanée, mais il est caractéristique du cheminement des personnes qui vont avoir besoin successivement de chacun des 5 Essentiels. Ainsi, celui du dehors va être amené au Seigneur par l’Église dans une dynamique de conversion et de croissance. On le comprend en regardant des contre-exemples. Je n’ai jamais vu de personnes non chrétiennes entrer dans la foi et devenir disciples missionnaires en ayant simplement fréquenté un groupe de formation chrétienne (groupe biblique, théologique...) ni simplement parce qu’on leur avait rendu service, ni simplement parce qu’elles avaient été invitées à une fête Paroissiale...

Que faut-il faire pour qu’il y ait de nouveaux disciples ? Nous allons d’abord mettre la prière et l’adoration au centre, car elle va faire partie de toutes les étapes. Pour comprendre l’ordre des 5 Essentiels , mettons-nous à la place d’un sujet qui ne connaît pas le Seigneur.

Il est loin de la communauté. Son cheminement chrétien va commencer lorsqu’un disciple missionnaire va l’approcher. Pour cela, ce disciple et la communauté auront prié pour la mission, pour les missionnaires et ceux, non encore connus, que Dieu veut toucher à cette occasion. Dans cette approche, il faudra de l’amitié, une convivialité, une simplicité, du service.
Cette rencontre va permettre au disciple missionnaire d’inviter notre sujet vers la communauté. Là, celui ci va découvrir une famille accueillante et fraternelle qui lui fait de la place, des chrétiens qui lui offrent gratuitement leur amitié. Pour cela, il faut que les chrétiens soient tendus - avec la prière - vers l’accueil des nouveaux : ‘tiens, voilà que Jacqueline est venue aujourd’hui avec sa voisine ! allons faire connaissance !... » Notre sujet va rencontrer non seulement un lieu convivial, mais une convivialité qui lui fait signe. Il va voir ces chrétiens qui s’aiment, qui l’aiment, et qui prient.
 A un certain moment, soit pendant la relation au disciple missionnaire qui l’a invité, soit au sein même de la communauté, une annonce de la foi va lui être faite : « tu sais, il y a bien un Dieu, il t’aime depuis toujours ! Jésus est mort et ressuscité pour toi, il porte tes difficultés, il est tout près de toi car il t’aime ». Cette annonce, dans de bonnes conditions -notamment la prière-, va produire la conversion, comme le promet l’apôtre : ‘la foi naît de ce que l’on entend’ (Rm 10, 17). Cette conversion, ce n’est pas seulement une adhésion formelle – intellectuelle – au Kérygme. C’est l’expérience de la rencontre de Dieu. Elle peut prendre des formes très variées, selon les personnes. Mais d’une manière ou d’une autre, quelque chose doit s’être passée au dedans.
Alors, et alors seulement, une formation chrétienne va lui être donnée pour qu’il devienne vraiment chrétien. Il va participer à la Prière Communautaire. S’il n’est pas baptisé, on l’accompagnera en catéchuménat... Mais s’il est déjà baptisé, vu qu’il n’avait pas (ou plus) la foi avant de rejoindre l’Église, notre sujet doit être instruit pour que d’une émotion, la Foi devienne une adhésion, une conviction et que notre sujet devienne lui-même capable d’en témoigner. Cette formation sera nourrie par la prière.
Parallèlement, notre sujet, devenant chrétien, va répondre à l’appel du Seigneur à aimer ses frères en découvrant le Service. Il sera accompagné, des engagements lui seront demandés, à vivre en relation avec d’autres dans la communauté. Le service sera irrigué par la prière.
Enfin, conduit ainsi vers la maturité, il deviendra capable, et pas forcément après des années de conversion, d’être lui-même missionnaire au dehors, auprès de ceux qui, comme lui auparavant, ne connaissent pas l’Évangile. Mais cela aussi doit s’organiser, car ça ne s’improvise pas...

Ce cursus est cohérent, et chaque étape est indispensable. Je reviendrai dessus la semaine prochaine, pour voir comment les éléments manquant conduisent à l’échec.
à bientôt, P. Frédéric


Évènements à venir



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.14