Bandeau
Paroisse Combs-la-Ville
Slogan du site

Site de la paroisse catholique de Combs-la-Ville

La prière, à quoi ça sert ?
Article mis en ligne le 11 octobre 2015
dernière modification le 23 novembre 2015
logo imprimer

La prière, à quoi ça sert ?

Pour écouter

Cliquer sur l’icône

A aimer certes, mais encore ?
Nous le disions la dernière fois : avec la prière nous entrons et demeurons en relation avec Dieu. Nous l’aimons, en toute liberté. La prière est une relation d’amour entre nous et Dieu !
A la question « la prière à quoi ça sert ? » , la réponse est donc toute trouvée : à aimer !

Mais si l’on veut approfondir un peu notre compréhension du sens de la prière, de son utilité ou de son efficacité, il peut être bon d’observer Jésus. Lui qui nous a dit être le chemin, la vérité et la vie (Jn 14, 6), il peut nous guider sur le chemin de la vraie prière qui donne la vie divine !

Que fait Jésus lorsqu’il prie  ? A son école découvrons à quoi sert la prière
Allons donc voir Jésus prier, observons-le et découvrons à quoi cela lui sert-il de prier. Il en pourra être de même pour nous, tant il est vrai que Jésus est Dieu qui s’est fait homme pour partager notre sort et nous montrer la voie à suivre. En voyant Jésus prier, nous comprendrons mieux le sens de notre propre prière. Nous allons marcher un peu à tâtons au gré des évangiles, nous marchons à la suite de Jésus, sans classer au préalable des thèmes particuliers, mais en faisant simplement appel à notre mémoire spontanée…

La prière sert à être avec le Père
A maintes reprises en effet, nous voyons Jésus se retirer pour prier, ne serait-ce que pour être avec son Père. Certes, il prie en vue d’une action précise ensuite, mais si l’on y réfléchit on se rend compte qu’il se retire d’abord pour retrouver son Père, seul à seul. C’est déjà ce qui l’animait quand, à 12 ans, il avait laissé ses parents repartir sans lui de Jérusalem et leur avait dit lors de leurs retrouvailles : « il faut que je sois aux affaires de mon Père ». Au tout début de sa vie publique, après son baptême, il est poussé par l’Esprit Saint au désert, nous dit saint Luc, et là, nous rappelle l’évangéliste, il est servi par les anges. S’il mène certes un combat contre Satan, Il est d’abord avec son Père, il jouit de sa présence. D’ailleurs, lorsqu’il appellera ses Apôtres à le suivre, il leur précisera que c’est d’abord pour être avec lui. Ensuite seulement viennent les recommandations de chasser les démons et de proclamer le Royaume, allez donc relire Mc 3, 14-15. Comme lui-même est avec le Père, il appelle ses Apôtres à être avec lui. Nous aussi, en priant nous sommes avec lui et le Père et c’est d’abord à cela que ça sert.

La prière sert à discerner
Ensuite, nous voyons que la prière pour Jésus lui sert aussi à discerner la volonté du Père. Avant le choix des douze apôtres quel soin prend-il, passant toute une nuit avec le Père, avant de les appeler (Luc 6.12-13). Et dans la nuit de son agonie au jardin des oliviers, s’il en vient à dire « Père que ta volonté soit faite », c’est précisément qu’il est en train de prier, qu’il discerne au cœur de sa prière la volonté divine.
Donc pour nous aussi, la prière peut servir à discerner la volonté de Dieu sur nous. Permettez-moi simplement et rapidement, en passant, de vous témoigner que ma vocation de prêtre est née, a été creusée, s’est affermie, a resplendi d’une clarté indubitable, au cours de ma vie de prière et à tel ou tel moment dans une prière intense remplie de grâce et de la très douce présence divine. Bref, retenons que la prière nous sert à discerner ce que Dieu veut dans notre vie.
La prière sert à demander et rendre grâce
Jésus aussi demande souvent en bénissant le nom du Père. Souvenez-vous comme Jésus loue le Père au moment où il lui demande une grâce particulière. En guérissant les malades, en multipliant les pains, etc… Ou encore, il exulte carrément de joie que le Père ait caché ses mystères aux sages et aux savants pour les révéler aux tout petits. Et voyez aussi en jean 17 comme Jésus n’arrête pas de demander des choses à son Père pour lui-même, pour ses disciples, pour le monde entier, le tout pour la gloire de Dieu ! A la suite de Jésus, et d’ailleurs il n’aura de cesse d’inviter ses disciples à cette attitude à l’égard de Dieu (Par ex. Mt 7, 7), demandons, cherchons, frappons à la porte du cœur de Dieu. Faisons monter vers lui nos demandes en forme d’action de grâce. Telle sera aussi l’expérience spirituelle de saint Paul (Ph 4, 6).

La prière sert à crier vers Dieu
Et encore en Jean 19, Jésus crie vers son Père avec le psaume 21 (22) : « Mon Dieu pourquoi m’as-tu abandonné ? » Nous savons que ce psaume se poursuit en un chant d’action de grâce et de jubilation (allez le lire jusqu’au bout), mais il n’en demeure pas moins dans la bouche de Jésus un cri du cœur. Nous aussi crions vers le Seigneur quand nous sommes dans le désarroi, l’incompréhension, la souffrance. La prière sert à cela aussi. En passant, rappelez-vous que les psaumes expriment tout ce que nous pouvons ressentir à l’égard de Dieu : adoration, pardon, demande, action de grâce, supplication, etc… (ils expriment aussi ce que Dieu ressent à notre égard, mais c’est un autre sujet). Bref, la prière nous donne de dire à Dieu ce que nous avons sur le cœur, spécialement quand les raisons humaines ne donnent plus de sens à notre vie.
La prière exorcise
Jésus chasse les démons. Sa prière est une arme redoutable pour cela. Souvenez-vous un jour où les apôtres ne parvinrent pas à délivrer un possédé, et Jésus de leur dire « cette espèce là ne peut sortir que par la prière (Mc 9, 29). Pour nous aussi, la prière nous sert à lutter contre le démon, à le chasser. C’est le ministère spécifique de l’exorciste dans un diocèse, mais tous nous pouvons tout de même prier Dieu d’éloigner de nous le malin.

La prière sert à être exaucée !

Nous l’avons déjà rappelé, mais Jésus en effet insiste souvent pour que nous demandions des choses à Dieu. Il veut nous exaucer, il attend que nous lui demandions (Jn 16, 24). Et Jésus a fait cette expérience. Quand il ressuscite Lazare, quand il multiplie les pains, il proclame d’abord son action de grâce à son Père qui exauce sa prière ! (Jn 11, 41-42 ; Jn 6, 11). Et c’est pourquoi, il nous dira pour nous aussi : « Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l’avez déjà reçu et vous le verrez s’accomplir. » Mc 11, 24
Voilà les amis, le sujet mériterait que nous l’approfondissions encore. Qui vivra verra. Ce qui est sûr, c’est que la prière est un don de Dieu des plus excellents. En priant nous marchons vraiment à la suite de Jésus. Qu’il vous bénisse !

Dans la même rubrique

Évènements à venir



puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce
2017 © Paroisse Combs-la-Ville - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.32